Historique

Remise de la Déclaration au Premier Ministre Charles Michel par Philippe Housiaux, Président du Panathlon Wallonie-Bruxelles, et Thierry Zintz, Président du Panathlon Belgique - octobre 2017

En 2016

Les représentants des cultes reconnus en Belgique, de la laïcité et des mouvements sportifs belges réunis, le 6 octobre 2016, au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Les représentants des cultes reconnus en Belgique, de la laïcité et des mouvements sportifs belges réunis, le 6 octobre 2016, au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Tout commence en 2016 à l’occasion de la 2e édition du Festival du film sportif organisé par le Panathlon Wallonie-Bruxelles autour du thème « Sport, l’esprit de l’humanité ».

En effet, précédemment, les Jeux Olympiques de Rio avaient été marqués par nombre d’attitudes déroutantes de sportifs :  sur l’air des terrains et sur le podium, certains ont ainsi été jusqu’à nier leurs adversaires sur base de convictions religieuses, philosophiques voire politiques.

Ceci avait donc posé question au Panathlon Wallonie-Bruxelles qui avait décidé de programmer lors de son Festival le film  « Les chariots de feu » qui retrace une partie de l’histoire de l’athlète britannique, Eric Liddell, qui refusa de se présenter aux sélections du 100m car celles-ci étaient organisées un dimanche, Jour du Seigneur pour ses convictions religieuses. Le Comité Olympique Britannique lui proposa alors de se présenter aux qualifications du 400m qui se déroulaient en semaine, ce qu’il accepta. Épreuve qu’il gagnera.

Près de 100 ans séparent les Jeux Olympiques de Rio et Eric Liddell et pourtant, on observe les mêmes attitudes, preuve que rien n’est réglé, tant pour les athlètes, les instances sportives, ou encore les communautés religieuses.

Partant de ce constat, le Panathlon Wallonie-Bruxelles a eu l’audace de réunir autour d’une même table les différentes confessions reconnues en Belgique et les institutions du Sport belge pour faire un état des lieux de la relation existant entre le sport et les convictions religieuses. Une Première !

Ce colloque fut organisé au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles le 6 octobre 2016, sous la présidence de Philippe Courard.

En 2017

Les représentants des cultes reconnus en Belgique, de la laïcité et des mouvements sportifs belges réunis, le 31 mars 2017, au Sénat de Belgique

Cette rencontre fut tellement enthousiasmante et l’intérêt des participants si fort que le Panathlon Wallonie-Bruxelles a décidé d’aller un pas plus loin : proposer un texte martyr sur cette question et le soumettre pour avis à tous les participants, confessionnels et sportifs. A cette première mouture, les représentants des religions catholique, musulmane et israélite ont tenu à rajouter les termes ‘de façon ostentatoire et intolérante’.

Un deuxième colloque fut organisé dans le lieu emblématique qu’est le Sénat belge, la chambre des Sages par excellence. Toutes les confessions et les mouvements sportifs répondirent une nouvelle fois présents et donnèrent, en présence de la Présidente du Sénat Madame Christine Defraigne, leur accord sur le texte qui est devenu aujourd’hui la Déclaration « le sport, l’esprit de l’humanité ».

Le Palais royal a été systématiquement informé de toutes les étapes de ce processus et a encouragé la poursuite de cette initiative. La Déclaration a fait l’objet d’une remise officielle au Premier Ministre Charles Michel en octobre 2017. Avant d’être largement diffusée à la fin de cette même année.

En 2018

En 2018, les cosignataires de la Déclaration et le Panathlon Wallonie-Bruxelles ont invité l'European Fair Play Movement (EFPM) et l'ensemble de ses membres (dont 41 Comités Olympiques Nationaux, 15 institutions sportives internationales, etc) à en débattre à l'occasion du Congrès annuel du Mouvement européen.

Ce Congrès, co-organisé avec l'EFPM et le Think Tank Sport et Citoyenneté, et placé sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi, s'est tenu le 22 novembre 2018 à Bruxelles, au Comité des Régions.

Tous se sont réunis avec un objectif précis : faire de ce texte un outil concret et pratique pour tous et favoriser des programmes d'actions spécifiques qui permettront à cette Déclaration de devenir une référence déterminante tant pour les nations signataires que pour le monde sportif international de manière générale.

En 2019/2020

L’existence de cette Déclaration a suscité des réactions positives et des questions ont été adressées au Panathlon Wallonie-Bruxelles. Afin de faire œuvre utile, il a été décidé de constituer un Comité de suivi (SportConsilium) pour formuler un avis sur les questions posées. Deux réunions constitutives se sont tenues en octobre 2019 et en janvier 2020 au siège du COIB à Bruxelles.

En 2020

Les représentants des cultes reconnus en Belgique, de la laïcité et des mouvements sportifs belges réunis, le 6 octobre 2020, au Cercle Royal Gaulois Artistique & Littéraire

Quatre ans jour pour jour après la première rencontre entre le monde du sport, les confessions religieuses et la Laïcité, le SportConsilium a donc été officiellement installé le 6 octobre 2020, au Cercle Gaulois à Bruxelles. Cette cérémonie organisée avec le soutien de M. Pierre-Yves Jeholet, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles (représenté par son Conseiller M. Olivier Schmetz), et de Mme Valérie Glatigny, Ministre des sports à la Fédération Wallonie-Bruxelles (représentée par son attachée aux sports, Mme Jessica Mayon) bénéficiait également du soutien de M. Guy Drut, Membre du CIO, Représentant permanent du CIO à l’Unesco et ancien champion olympique (110m haies lors des JO 1976, à Montréal).

Désormais, l’ensemble des cosignataires s’engagent à faire vivre cette Déclaration, en s’impliquant activement au sein du SportConsilium; rappelant cette ligne de force : chaque sportif, quelles que soient ses propres valeurs, accepte lorsqu’il entre dans « l’espace sport », de se conformer aux règles de sa discipline sans mise en exergue de ses convictions philosophiques ».